INFOS

Placement pour handicapés

Il existe un placement financier très intéressant pour les personnes qui présentent un handicap lourd. C’est un placement très méconnu et rare sont les banques ou compagnies d’assurance qui le proposent à leurs clients.
L’épargne handicap est avant tout une assurance-vie, mais avec des règles légèrement différentes.

Epargne Handicap : un placement d’assurance-vie aux nombreux avantages fiscaux pour les personnes handicapées

Le contrat Epargne Handicap permet à une personne handicapée de se constituer un complément de revenus (capital ou rente) afin d’apercevoir un avenir plus serein à compter de la sixième année d’épargne.

Il possède de nombreux avantages fiscaux ce qui le place parmi les meilleurs contrats d’assurance-vie. Un quart des sommes épargnées peuvent être déduites des impôts, sur une base qui ne peut pas excéder la limite de 1 525 euros, augmentée de 300 euros par enfant à charge et par année (150 euros si la garde est alternée).
Pour ce contrat, il faut que la personne bénéficiaire soit le souscripteur et que le taux d’invalidité soit généralement d'au moins 80 % attribué par la Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) et ne pas bénéficier encore de ses droits à la retraite.

Imposition en cas de décès et transmission

Vous pouvez librement désigner les bénéficiaires : conjoint, enfants ou toute autre personne de votre choix. Car les contrats d'assurance vie souscrits dans le cadre fiscal de l'épargne handicap sont assujettis aux articles 990 I ou 757 B du Code Général des Impôts dans les mêmes conditions que tout contrat d'assurance.